En savoir plus

Financer ses études avec un prêt étudiant

Ah les études ! Quel casse-tête ! Entre choisir un cursus, obtenir de bons résultats, et financer tous les frais que cela implique, pas toujours facile d’avoir l’esprit léger ! Vous n’avez pas droit à la bourse, un job étudiant n’est pas envisageable si vous voulez réussir, une solution s’impose : le prêt étudiant. Yelloan vous dit tout.

Qu’est-ce que le prêt étudiant ?

Le prêt étudiant est un crédit consommation appartenant à la famille des prêts personnels. C’est-à-dire qu’il s’agit d’un crédit dont les fonds sont versés sur votre compte et dont vous pouvez ensuite disposer comme bon vous semble. Il vous permet donc de financer :

  • Les frais d’inscription dans votre école
  • Les frais d’installation dans votre logement et les charges
  • Les frais de transport
  • Le matériel : ordinateur, livres, tablette…
  • Un voyage scolaire
  • Toute autre dépense que vous pourriez faire pendant vos études (oui, même les soirées étudiantes !)

Le montant du prêt étudiant varie selon l’établissement bancaire dans lequel vous le demandez souvent entre 1000 et 45 000€, il peut tout aussi bien dépasser les 70 000€. Du côté des taux d’intérêts, c’est tout aussi variable puisque vous pourrez trouver sur le marché des crédits à moins de 1% autant que d’autres à presque 6%.
Le véritable atout du prêt étudiant, c’est la possibilité d’opter pour un remboursement différé de plusieurs années. Ainsi, vous pouvez faire vos études tranquillement et commencer à le rembourser qu’à votre entrée sur le marché du travail.

Comment obtenir un prêt étudiant ?

Pour bénéficier d’un prêt étudiant, il faut répondre à certains critères :

  • Etre majeur, ou avoir plus de 16 ans dans certains établissements. Dans le cas inverse, le prêt sera souscrit au nom de vos parents ;
  • présenter une carte d’étudiant ou une attestation d’inscription dans une école pour justifier du statut d’étudiant ;
  • parfois avoir moins d’un certain âge, généralement 30 ans, selon l’établissement bancaire ;
  • avoir un garant qui pourrait prendre le relai en cas de défaut de paiement de votre part.

Au secours, je n’ai pas de garant !

Selon votre environnement familial, vous n’avez peut-être personne dont les revenus soient suffisamment élevés pour se porter garant. Ne perdez pas espoir, des solutions existent.

La garantie de l’Etat

Dans certains cas, l’Etat se portera garant pour vous, mais pour cela, vous devez remplir certaines conditions :

  • être inscrit dans un établissement en France pour préparer un diplôme de l’enseignement supérieur ;
  • être âgé de moins de 28 ans ;
  • être français ou ressortissant de l’EEE ;
  • faire votre demande de prêt dans une banque partenaire

Attention toutefois, avoir la garantie de l’Etat n’offre pas de certitude quant à l’obtention du crédit. La banque peut parfaitement vous refuser le crédit si elle estime que vous ne serez pas en mesure de rembourser.

La garantie participative

Vos ne remplissez pas les conditions pour obtenir la garantie de l’Etat ou vous n’avez pas obtenu votre crédit ? Ne désespérez pas tout de suite, une autre solution existe. Cette solution innovante porte le nom de « garantie participative » et a été créée par Yelloan, tout spécialement pour les personnes comme vous.
Pour obtenir votre crédit, vous devrez monter votre dossier et trouver 3 personnes dans votre entourage qui participeront pour réunir une garantie. Le montant de la garantie participative doit s’élever à 5% du crédit demandé. En bref, si vous souhaitez emprunter 30 000€, il vous faudra réunir 1 500€ de garantie. Ces personnes ne sont pas cautions et ne s’engagent pas à prendre le relai en cas de défaut de paiement de votre part, mais elles apportent leur soutien auprès de l’établissement prêteur. Celui-ci considère que si 3 personnes, qui vous connaissent bien, sont capables de vous prêter de l’argent, alors il peut le faire aussi.

Vous avez trouvé la solution pour financer vos études, il ne vous reste plus qu’à déterminer le montant dont vous avez besoin. Alors, on s’inscrit où cette année ?