Besoin d’un crédit ?

Offre valable pour un crédit dès 5 000€ sur 12 mois

en partenariat avec
Je fais ma demande

Quels sont les critères qui entrent en compte avant d’obtenir un crédit

Vous souhaitez contracter un crédit pour financer votre projet personnel, et vous vous demander sur les critères qui entrent en compte pour que votre demande soit acceptée, Yelloan vous apporte la réponse.
Avant d’accepter votre demande de crédit, l’organisme prêteur est amené à vérifier votre éligibilité au crédit, la condition la plus courante à respecter est celle d’unesituation financière saine caractérisée par votre capacité à rembourser votre emprunt, pour cela vous devez démontrer à travers plusieurs documents justificatifs votre capacité à régler vos mensualités d’une manière régulière.
L’étude de votre solvabilité, une étape essentielle avant l’acceptation de votre demande :
Avant d’accepter votre demande, l’organisme prêteur sera très exigeant sur les éléments suivants : Votre situation personnelle et professionnelle : la première étape que le prêteur va faire est d’analyser votre capacité financière grâce aux documents justificatifs que vous allez lui confier (contrat de travail, salaires, retraite, rente locative, dividendes, indemnités chômage, allocations, etc.), votre situation personnelle peut également être prise en compte dans l’analyse de votre dossier (âge, statut familial, nombre d’enfants, etc.), « faute d’apporter ces justificatifs, vous vous exposeriez à un refus automatique. »
Capacité d’endettement : pour mesurer la capacité d’endettement, les organismes prêteurs utilisent souvent « le taux d’endettement » comme critère essentiel pour apprécier l’aptitude des demandeurs de crédit à rembourser leurs mensualités, ce dernier représente le rapport entre les charges d’un particulier (loyer, charges d’électricité, crédit en cours, etc.) et ses revenus, dans l’usage commun des établissements de crédit, il est conseillé de ne pas dépasser un taux de 33 % dans un dossier de crédit.
Les paramètres de calcul du taux d’endettement peuvent changer d’un organisme à l’autre.

Avec : Taux d’endettement = (charges ÷ revenus nets) × 100

Exemple :
« Considérant une famille ayant un revenu mensuel net respectif de 1700 € et 1800 €, avec des charges mensuelles de 1000 €, leur taux d'endettement sera donc de 28,5%, leur droit au crédit sera donc de 997.5 €, leur reste à vivre quant à lui est de 71.5 % (2502,5 €). Ayant un reste à vivre confortable l’organisme prêteur peut revoir le taux d’endettement à la hausse. »
Votre passé financier (le fichage) : l’organisme prêteur pourrait également consulter le fichier de mauvais payeurs « FICP » ou « FCC » de la Banque de France, et cela pour vérifier si vous êtes inscrit (plusieurs incidents de paiement, abus de découvert, crédit non remboursé, etc.), si c’est le cas, votre demande a une forte chance d’être refusée.

Quels sont les justificatifs essentiels pour l’étude de votre dossier :
Pour analyser votre demande de crédit, l’organisme prêteur vous demandera les documents justificatifs suivants :
Les justificatifs liés à votre identité personnelle :

  • Pièce d'identité
  • Justificatif de domicile

Les justificatifs liés à votre capacité financière : ces justificatifs peuvent varier suivant la politique de chaque organisme prêteur ainsi que sur l’importance du montant demandé. Les justificatifs les plus demandés sont :
  • Relevé d’identité bancaire (RIB) si vous n’êtes pas client.
  • Une copie de vos justificatifs de revenus (trois derniers bulletins de salaire ou relevé d’imposition de l’année écoulée, selon votre situation professionnelle).
  • Une copie de votre dernière facture de téléphone.
  • Une copie de votre taxe foncière si vous êtes propriétaire.

Les justificatifs liés à la nature du crédit demandé :
  • Pour un crédit auto affecté : le bon de commande (véhicule neuf ou d’occasion) signé par un concessionnaire ou un garage.
  • Pour un crédit travaux : le devis ou le bon de commande des matériaux.
  • Pour un prêt personnel non affecté : vous n’êtes pas obligé de justifier l’objet de votre demande.
La prise en compte de tous ces éléments, permet à l’organisme prêteur de constituer une idée solide sur votre capacité financière (attribution d’un score client), et de décider sur votre éligibilité ou non à ses conditions d’acceptations.

Les conseils pour augmenter vos chances d’obtenir un crédit :
Yelloan vous propose quelques conseils pour augmenter vos chances d’obtenir un crédit :
Un dossier complet : comme expliqué auparavant assurez-vous de présenter un dossier transparent et complet (documents justificatifs, une situation saine, etc.).
Apport personnel : un apport personnel (héritage, épargne de réserve, etc.) est un plus qui permet de convaincre et de rassurer votre organisme prêteur, il va vous permettre également de réduire le capital emprunté et négocier le coût lié à votre crédit si ce dernier est accepté.
Démontrer un bon profil de gestionnaire : quand vous déposez votre demande de crédit, l’établissement prêteur peut consulter vos derniers relevés bancaires, pour analyser l’état de votre compte, en effet, vous devez lui démontrer votre capacité à bien gérer votre budget (absence de découvert, paiement régulier des mensualités, etc.).
Faites jouer la concurrence : négociez tout d’abord avec votre banquier si vous avez une bonne relation avec lui (il vous connaît mieux), dans le cas contraire essayez d’entrer en contact avec un maximum d’établissements, ces derniers sont prêts à faire des gestes commerciaux pour gagner de nouveaux clients.

« Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager. »

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.
*Offre valable jusqu’au 31/12/2018. Conditions au 05/11/2018. Exemple, hors assurances facultatives : pour un prêt de 5 000 € après un report de deux mois*** : vous réglez 12 mensualités de 419 €. Montant total du crédit : 5 000 €. TAEG fixe 0,90 %. Taux débiteur fixe : 0,90 %. Coût du crédit : 28 €. Montant total dû : 5 028 €. Durée maximum du crédit : 13 mois. Coût mensuel de l’assurance DIM/CHOM (se rajoute à votre mensualité) : 9,50 €. Coût total de l’assurance DIM/CHOM : 114 € soit un TAEA de 3,70 %. Frais de dossier : 0 €.*(hors assurances facultatives).
Sous réserve d’acceptation du prêt personnel par FRANFINANCE (719807406 RCS Nanterre), Intermédiaire en assurance, n° Orias 07 008 346. Assurances souscrites auprès de SOGECAP et SOGESSUR, entreprises régies par le Code des Assurances. FRANFINANCE, SOGECAP et SOGESSUR sont des filiales du Groupe SOCIETE GENERALE. Vous disposez d’un délai de rétractation de 14 jours à compter de la date de signature du contrat de crédit.
**Dès traitement de votre demande sous réserve d'acceptation de votre dossier de crédit par Franfinance et après expiration du délai légal de rétractation.
*** Le report donne lieu au calcul d’intérêts au taux du contrat à la charge de l’emprunteur.